Age de l'Article :14 années, 337 jours, 15 heures, et 55 minutes

vendredi 23 fevrier

Résumé de la journée du vendredi 23 février

 

C'est la première réelle journée où les projet vont commencé.

Le matin nous sommes tous allés à Chota pour rencontrer José CHALA de CIFANE. Nous lui avons présenté tous nos projets et écouté les remarques qu'il a formulé sur ces projets. Dans l'ensemble, il n'en a réfuté aucun. Par contre, il a fait des remarques sur les projet des toilettes sèches pour l'école de Chota et pour le projet de pompage sur Chalguayacu-Juncal. José CHALA nous a également demandé de venir l'après midi avec lui à Chalguyacu-Juncal pour voir les zones à irriguer grâce au pompage.

Nous rentrons en pic-up déjeuné à Mascarilla. Au menu : Soupe de pomme de terre, riz banane fris, thon à l'oignon et à la tomate macéré dans du jus de citron.

Nous nous répartissons en trois groupes pour l'après midi : un va installer les tensiomètres et repérer les cultures sur le périmètre d'étude de Mascarilla, un autre part pour Juncal-Chalguyacu et un dernier pour Chota pour commencer à creusé des « gualones ».

 

Le groupe, qui est resté à Mascarilla, a déterminer les cultures sur chaque parcelle et implanter les tensiomètres avec l'aide de Pédro. Canne à sucre, avocat, cactus, piment, banane, mangue, goyave, papaye et fourrage se partage le périmètre irrigué. Les tensiomètres serons installés dans les cactus (Figuier de Barbarie), les bananes, canne a sucre et les « Yuca » (manioc). Ils ont profité de se balader dans les parcelles pour déguster des fruits. La guerre a été déclaré entre nous et les moucherons qui nous ont littéralement « bouffé ». Tapir et Harry ont été les plus bouffé.

 

Le groupe, qui est allé à Juncal, a pu voir de nombreux périmètres qui étaient déjà plantés en figue de barbarie. Nous sommes monté en pic-up à flan de colline. La voiture passait à quelques centimètres du précipice, sur une piste creusée à flan de montagne en pleine poussière !! Par moment il fallait même descendre du pic up pour qu’il puisse avancer ! Que de frayeur !! On nous emmène sur les terres les plus hautes plantées en cactus et qu ils souhaitent irriguer : nous leur avons expliqué qu’ il est pour l’instant impossible d ‘emmener l’eau jusque la haut ! il snous ont alors emmené danS des parcelles un peu plus basses : le site semble mieux convenir pour notre projet de mise en place d’une pompe dans le but de faire monter l’eau au dessus du canal d’irrigation.

En rentrant a mascarilla nous avons pu obtenir les besoins en eau de la tuna grâce au docs obtenus par d’autres : les études pour la mise en place dece projet pourront donc commencer ! Finalement, nous avons retrouvé les autres pour diner.

 

Alexandre

Etudiants | le 02/26/07 à 15:23:12 | plus d'Articles de : Général

Commentaires

Aucun commentaire actuellement

Ajouter un commentaire

Ce billet est protégé. Il n'est pas possible de le commenter ni de voter pour lui.
<   January 2022   >
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31